Agencer et optimiser son espace

4 astuces d’agencement pour une petite salle de bains

Nous sommes nombreux à trouver que notre salle de bains est trop petite. Qu’elle manque de rangement, et plus généralement de praticité. En effet, ceux qui ont élu domicile dans des maisons anciennes ont découvert que la salle de bains n’était pas pensée pour passer du bon temps. Nos modes de vie ont évolué et nous nous sommes habitués à plus de confort. Nous avons commencé à remplir ces petits espaces de grandes baignoires, de bacs à douches et de meubles double vasques.

Seulement voilà, maintenant on étouffe ! On manque de rangements, d’un espace pour s’asseoir, d’un plan de toilette pour poser ses affaires, d’un panier à linge. Si certains peuvent agrandir ou déplacer leur salle de bains, d’autres doivent rénover cet espace en conservant ses dimensions. Je vous propose donc 4 astuces d’agencement pour aménager au mieux votre petite salle de bains !

Astuce #1 : Echangez votre double vasques contre une seule vasque

Préférez une simple vasque excentrée sur le plan, pour vous dégager un maximum de plan de toilette d’un seul tenant. Cela vous permettra de poser vos affaires, de manière ponctuelle ou permanente, à portée de mains. Même si vous utilisez la salle de bains à plusieurs, il est tout à fait possible de partager une seule vasque. Si vous avez besoin d’utiliser la salle de bains à plus de deux en même temps ; vous pouvez choisir une vasque un peu plus large ; ce qui sera toujours un gain de place par rapport à deux vasques posées côte à côte.

Outre le gain de place sur le plan de travail, vous allez augmenter le volume de rangement sous la vasque. En effet, sous chaque vasque se trouve un siphon, qui prend de la place sous le plan. Vous pourrez ainsi mettre une boîte de rangement supplémentaire, ou un grand tiroir, ou encore votre machine à laver !

Choisissez votre vasque en fonction de la hauteur du plan de travail. En effet si vous installez votre machine à laver sous le plan, il sera déjà à 90cm de hauteur. Prenez donc soin de sélectionner une vasque pas trop haute, voire une vasque encastrée dans le plan. Vous aurez le choix entre plusieurs matières, dont l’acrylique, la plus répandue ; je vous conseille de mon côté de préférer la céramique, plus résistante et écologique. Attention également à la hauteur de votre robinet : trop haut, il vous éclaboussera si la vasque est plate.

Vous pouvez choisir de positionner un miroir simple au-dessus de la vasque ; ou d’installer un grand miroir si vous utilisez la salle de bains à plusieurs. Très important : prévoyez un éclairage au-dessus ou autour pour pouvoir vous voir correctement dans le miroir. Veillez également à laisser 80cm à 100cm de passage devant la vasque pour circuler facilement à plusieurs.

Astuce #2 : Remplacez votre baignoire par une douche

Bien implantée, une douche sera beaucoup plus compacte et fonctionnelle qu’une baignoire. Cette astuce s’adresse aux personnes qui sont prêtes à se séparer de leur baignoire. Je sais que pour certains, la baignoire est vraiment importante :). Cela étant dit, agencer une douche compacte et fonctionnelle qui permette de gagner de la place n’est pas si aisé ! Il ne s’agit pas simplement d’utiliser l’espace de l’ancienne baignoire pour faire une grande douche ; sans récupérer d’espace de rangement !

Etudiez dans un premier temps la configuration de votre pièce et repérez les arrivées et évacuations d’eau. Ces dernières vont conditionner le positionnement de la douche ; à moins que vous ne puissiez surélever toute votre salle de bains de 10 à 20cm. Compter ensuite un espace douche de 80x80cm à 120x120cm, puis ajouter tout de suite vos indispensables confort. Un banc pour s’asseoir (compter 40cm), une étagère pour poser les savons (compter 20cm), un porte-savon amovible, ou des niches murales (compter 25cm).

Une fois l’emplacement et la taille choisis, recherchez la forme de douche la plus adaptée. Cette forme peut varier du carré au rectangle en passant par la douche d’angle à pan coupé. Elle va également être influencée par le type de séparation que vous recherchez (cloison ou paroi en verre) ; le type d’ouverture (avec ou sans porte, rideau de douche) et le passage possible (minimum 60cm de passage). Notez que le passage doit se faire aisément et que l’idéal est d’avoir à proximité de la sortie de douche un endroit où suspendre les serviettes.

Astuce #3 : Créez des cloisons et utilisez leurs épaisseurs pour faire des étagères et des niches

Cela peut paraître contradictoire, mais la création de cloisons permet parfois de rendre l’agencement beaucoup plus optimal. En effet, si l’on crée une épaisse cloison de douche, on peut venir apposer au dos le meuble vasque. Cela fonctionne particulièrement bien dans les salles de bains « couloir », en plus de casser l’effet de profondeur.

Les cloisons peuvent servir à délimiter les espaces (WC, douche, vasque) et peuvent être couplées à du rangement !

Les cloisons épaisses permettent notamment de faciliter le passage des tuyaux de plomberie. Vous pouvez tourner cela à votre avantage en créant des niches et des rebords ; à utiliser pour ranger vos produits de beauté, lotions et autres flacons peu profonds. N’hésitez pas à apporter de l’éclairage dans les niches, ce qui vous donnera une option éclairage indirect ; pour un usage relaxant de votre salle de bains 🙂

Cette astuce fonctionne pour les coffrets de tuyauterie en partie basse ; sur lesquels vous pouvez installer des colonnes de rangement peu profondes (environ 25cm de profondeur). Mais également en étagère derrière le meuble vasque, si vous souhaitez par exemple avoir un robinet encastré dans le mur. Ou encore dans la cloison de la douche qui sert à faire passer les tuyaux de la colonne de douche.

Astuce #4 : Utilisez du mobilier intelligent

L’une des erreurs de base de tout agencement, qui est particulièrement dommageable dans un petit espace ; c’est de créer le rangement avant de se demander ce qu’on va mettre dedans. Résultat : des espaces trop grands ou trop petits inadaptés à la nature des éléments à ranger.

Mon conseil : établissez une liste de ce que vous voulez ranger dans votre salle de bains ; en précisant la manière dont vous les utilisez. Exemple : pharmacie, usage ponctuel, ne pas mettre à portée des enfants ; serviettes de toilettes propres, environ 10, à stocker à l’abri de l’humidité ; etc. Suite à cela, demandez-vous où vont devoir aller ces affaires et quel type de rangement est le plus adapté. Au choix : colonne de rangement, meuble sous vasque, étagères ouvertes, armoire de toilette, panier de rangement, etc.

Vous pouvez recourir à des meubles sur-mesure pour additionner les fonctions ou simplement agencer au centimètre prêt l’espace disponible. Si vous êtes bricoleu(se)r, vous pouvez-même fabriquer vos agencements vous même. Voici quelques exemples de mobilier intelligent pour de petites salles de bains :

Paniers à linge DIY
Agencement étagères sous pente

En conclusion :

Agencer de petits espaces n’est pas facile mais tellement plus vecteur de créativité ! Il est impressionnant de constater à quel point nos standards de confort on évolué en l’espace de seulement deux générations. En tant qu’architecte d’intérieur, je participe à l’évolution de l’habitat au rythme des modes de vie, c’est fascinant ! Pour moi, la salle de bains est une pièce clé du bien-être ; un espace intime où l’on prend soin de soi, un espace ressource. Il est donc important de s’y sentir bien, même si l’espace nous contraint. Je vous souhaite de belles rénovations de petites salles de bains ; et vous invite à partager vos réalisations ou vos problématiques sur Instagram ! A bientôt.

Mathilde.

Cet article vous a inspiré ?

Partagez-le autour de vous et rejoignez la discussion dédiée sur notre compte Instagram. A tout de suite !