Articles

Pollution de l’air intérieur : s’informer pour mieux se protéger

Selon l’ANSES, l’air de nos intérieurs serais 8 fois plus pollué que l’air extérieur. Pourtant, près de 90% des français estiment que l’air dans leur logement est de bonne qualité. Restant encore très méconnues du grand public, ces substances toxiques sont appelées les COV.

Composés Organiques Volatils

Les COV sont des particules toxiques de matière qui se détachent et flottent dans l’air. L’ANSES dénombre 60 substances classées cancérogènes, mutagènes et/ou toxiques pour la reproduction. Leurs principale source d’émission : les matériaux de revêtement et le mobilier.

Leurs effets sur la santé peuvent varier de la simple irritation (peau, yeux, gorge), à de multiples formes de cancers et d’affections neurologiques. Le plus souvent, la durée d’exposition est un facteur aggravant.

Les Perturbateurs Endocriniens

Les perturbateurs endocriniens sont des substances chimiques qui affectent le système hormonal d’un individu. Ils ont un impact sur le développement des embryons et causent des maladies neurologiques, ils peuvent provoquer des mutations épigénétiques qui se transmettent entre les générations. C’est notamment l’endocrinologue Barbara Demeneix qui a mis en évidence ces effets sur la santé.

Reconnaître les matériaux à risque

Si l’on veut se protéger efficacement contre ce type de pollution, nous devons commencer par nous interroger sur les matériaux et le mobilier qui nous entourent, ainsi que ceux que nous projetons d’acheter.

La première étape est d’apprendre à reconnaître les matériaux et le mobilier à risque, puis de s’orienter vers des alternatives plus saines.

C’est dans ce but que j’ai écrit un guide sur les matériaux et le mobilier polluant l’air d’intérieur, et leurs alternatives.

Conclusion

Si ce sujet vous intéresse, je vous propose de vous inscrire à ma Newsletter et de télécharger mon guide sur les polluants d’intérieur. Je publierais régulièrement mes recherches et mes avancées dans ce domaine qui me tient à cœur. N’hésitez pas à partager également vos idées et remarques dans les commentaires !

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.