déco saine,  sélectionner ses matériaux

Pollution de l’air intérieur : s’informer pour mieux se protéger

Selon l’ANSES, l’air de nos intérieurs serait 8 fois plus pollué que l’air extérieur. Pourtant, près de 90% des français estiment que l’air dans leur logement est de bonne qualité. Restant encore très méconnues du grand public, ces substances toxiques sont appelées les COV.

Composés Organiques Volatils

Les COV sont des particules toxiques de matière qui se détachent et flottent dans l’air. L’ANSES dénombre 60 substances classées cancérogènes, mutagènes et/ou toxiques pour la reproduction. Leurs principale source d’émission : les matériaux de revêtement et le mobilier.

Leurs effets sur la santé peuvent varier de la simple irritation (peau, yeux, gorge), à de multiples formes de cancers et d’affections neurologiques. Le plus souvent, la durée d’exposition est un facteur aggravant.

Les Perturbateurs Endocriniens

Les perturbateurs endocriniens sont des substances chimiques qui affectent le système hormonal d’un individu. Ils ont un impact sur le développement des embryons et causent des maladies neurologiques, ils peuvent provoquer des mutations épigénétiques qui se transmettent entre les générations. C’est notamment l’endocrinologue Barbara Demeneix qui a mis en évidence ces effets sur la santé.

Reconnaître les matériaux à risque

Si l’on veut se protéger efficacement contre ce type de pollution, nous devons commencer par nous interroger sur les matériaux et le mobilier qui nous entourent, ainsi que ceux que nous projetons d’acheter.

La première étape est d’apprendre à reconnaître les matériaux et le mobilier à risque, puis de s’orienter vers des alternatives plus saines.

C’est dans ce but que j’ai écrit un guide sur les matériaux et le mobilier polluant l’air d’intérieur, et leurs alternatives.

Conclusion

Si ce sujet vous intéresse, je vous propose de vous inscrire à ma Newsletter et de télécharger mon guide sur les polluants d’intérieur. Je publierais régulièrement mes recherches et mes avancées dans ce domaine qui me tient à cœur. N’hésitez pas à partager également vos idées et remarques dans les commentaires !

Téléchargez le guide des polluants d’intérieur et leurs alternatives

Abonnez-vous à ma newsletter et recevez gratuitement le guide

6 commentaires

  • hell

    Just desire to say your article is as amazing. The clarity to your
    submit is simply excellent and i can suppose you’re knowledgeable on this subject.
    Well along with your permission allow me to grab your feed to
    stay updated with drawing close post. Thanks 1,000,000 and please keep up the
    enjoyable work.

  • BEATRICE DERUDET

    Bonjour, je vous félicite pour votre démarche pour vos clients et la planète, Mais, je suis obligée de répondre à vos commentaires par rapport à votre rénovation de l’appartement à Saint Etienne, vous annoncez avoir répondu un maximum écologie et sauvegarde de la planète dans vos choix de matériaux, cependant ne pensez-vous pas qu’il n’y a pas plus écologique que la céramique pour les plans de travail et crédence ? Basé à Miribel dans l’Ain, nous avons une pierre calcaire locale extraite à 50 km de chez nous, Hauteville, (cycle de vie et empreinte carbone…) qui plus a été classée IG en décembre dernier, comme d’autres pierres de la région Auvergne Rhône Alpes ! A votre convenance pour en discuter, cordialement, Béatrice Dérudet.

    • Mathilde Intilla

      Bonjour,
      Je vous remercie pour vos encouragements.
      En effet il existe plusieurs manières de pratiquer l’architecture d’intérieur responsable.
      Personnellement je ne suis pas trop pour le modèle extractif des ressources, mais j’invite mes clients à déterminer par eux-même leurs curseurs en matière d’écologie.
      Je vous remercie pour votre contribution bien que j’aurais préféré vous faire de la pub personnellement plutôt que de voir de l’auto-promotion dans les commentaires.
      A bientôt peut-être !
      Mathilde.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.