Bons plans écologiques,  déco saine,  sélectionner ses matériaux

Matériaux de rénovation : 9 revêtements de sol écologiques

Vous souhaitez rénover les sols de votre maison et choisir un matériau écologique ? Vous recherchez le matériau le plus naturel et sain possible ? Il existe plusieurs solutions en fonction de la nature du sol existant, de la pièce concernée et de l’usage souhaité. Je vous ai sélectionné quelques matériaux écologiques sans COV ; que vous pouvez utiliser en revêtement de sol, dans la rénovation de votre intérieur.

Les revêtements de sol à utiliser dans les pièces d’eau

Pour les pièces humides ou sujettes aux projections d’eau (salle de bains, cuisine, buanderie), il faut s’assurer d’avoir un revêtement étanche et non poreux. Par exemple on évitera le linoléum, le sisal, le carreau de ciment ou le parquet. On peut cependant utiliser le jonc de mer, l’OSB 3, le liège ou le grès cérame.

Le jonc de mer

Le revêtement de sol en jonc de mer est le résultat du tissage d’une fibre végétale naturelle résistante et hydrophile. Plusieurs tissages sont possibles : torsades, chevrons ou nattes, pour obtenir des styles décoratifs différents. Ce revêtement se pose en rouleau, comme un sol souple, en pose collée (utiliser une colle sans solvant, comme la colle Volvox). Il est relativement mince : environ 6mm ; ce qui vous permet de le poser sur votre ancien revêtement, à condition qu’il soit en bon état. Sa fibre naturelle et chaleureuse permet de créer des ambiances cocooning, bohème ou minimalistes.

L’OSB3 sans formaldéhyde

Si vous souhaitez un sol en bois dans vos pièces d’eau ; sans pour autant acheter un bois exotique, les panneaux d’OSB sont une excellente alternative ! Il est facile à poser et à assembler, peu cher et facile d’entretien. Il a l’avantage de la chaleur du bois et de l’esthétique brute convenant tout à fait à une déco naturelle, minimale ou industrielle. L’épaisseur varie de 12 à 22mm, comme un plancher bois classique. Une lasure ou un vernis incolore permettront de faciliter son entretien dans le temps. Astuce : ajouter un peu de pigment blanc naturel au vernis pour éclaircir le bois et éviter une teinte trop jaune.

Le grès cérame

Matériau composé de terre, de feldspath et de pigments, le grès cérame est cuit à très haute température pour obtenir une matière résistante, imputrescible et inerte. Il peut être émaillé ou teinté dans la masse, et propose une infinité de formats et de couleurs. Pour un sol de salle de bains, sélectionnez des carreaux anti-dérapants (norme R10). Ce sol étant extrêmement rigide, il supporte mal les variations. Si vous avez un plancher chauffant ou un plancher bois, privilégiez les petits formats. De plus, c’est un matériau qui conduit aussi bien la chaleur que la fraîcheur. Veillez donc à mettre en dessous une couche d’isolant ou une natte d’étanchéité si votre support est froid. Son épaisseur varie de 6mm à 1,2cm pour l’intérieur. Les sols fins (6mm) sont avantageux mais fragiles et coûteux, étudiez bien la nature de votre support avant d’en faire l’acquisition.

Les revêtements de sol à utiliser dans les chambres

Nous sommes nombreux à vouloir des revêtements souples, chaleureux et faciles d’entretien pour le sol des chambres ; ce qui nous conduit malheureusement souvent à faire le choix des sols souples en PVC, contenant de nombreux COV et perturbateurs endocriniens. Heureusement des solutions existent en matériaux sains et écologiques. Comme le Sisal, le linoléum naturel, le parquet ou encore le liège.

Le Sisal

Le Sisal, comme le jonc de mer, est issu du tressage de fibres d’agave, ce qui en fait un matériau totalement naturel. Vendu en rouleau ou en tapis, il est facile à poser, souple et chaleureux. Son tressage serré en fait une matière très résistante et durable. Il faudra malgré tout prévoir de passer régulièrement l’aspirateur car la poussière s’invite volontiers dans ses petites mailles. De plus le Sisal craint l’eau ; il faut donc éviter de renverser son verre d’eau ou jus de fruit. Il se nettoie avec un shampoing sec une fois par an. D’une épaisseur de 6 à 10 mm, il convient notamment pour la rénovation en pose par-dessus l’ancien plancher.

Le linoléum naturel

Le linoléum naturel est fabriqué à partir d’huile de lin, de farine de bois, de résine de pin et de pigments naturels. Ce matériau sain est également un revêtement souple et lisse très agréable sous le pied. De nombreux motifs et coloris sont disponibles, ainsi que plusieurs formats : dalles clipsables ou rouleaux. Il est conseillé de mettre une sous-couche en liège si vous voulez recouvrir votre ancien sol. C’est un matériau fin et facile d’entretien, assez résistant pour être utilisé dans les hôpitaux !

Les sols en liège

Provenant du chêne liège, ce matériau aux propriétés étonnantes est 100% naturel. Modelable à chaud, on peut en faire des rouleaux de revêtement de sol ou encore des dalles ou du parquet. C’est un revêtement résistant, souple et chaleureux. Il ne craint pas l’humidité et est même étanche, isolant et antibactérien ! Plusieurs motifs de liège et de variations de teintes sont possibles en fonction du vernis de surface utilisé. Il convient notamment très bien aux chambres d’enfants grâce à sa résistance à toute épreuve et sa surface moelleuse !

Les revêtements de sol pour les pièces à vivre

Pour le reste de la maison, plusieurs autres choix sont possibles, en sachant que toutes les options vues plus hauts restent valables. On peut notamment citer le parquet, les carreaux de ciment, la pierre naturelle, la terre cuite ou encore le béton d’argile.

Le parquet

Provenant de nombreuses essences de bois possibles, on utilise principalement en France le chêne, l’épicéa, le châtaignier, le frêne ou le hêtre. Privilégiez les bois locaux, issus de forêts gérées durablement, si possible issus d’une scierie locale. Plusieurs options de parquet naturels sont possibles : le massif (lame de bois pleine) ou le contrecollé (couche de massif collé sur une âme de bois plus modeste ou de médium). Le premier sera 100% bio, quant au second il contiendra de la colle. Certains parquets contrecollés contiennent des colles avec plus ou moins de formaldéhydes, attention donc à la composition. Les épaisseurs varient de 10 à 24 mm, et on trouve tous types de formats et de poses : chevrons, lames larges, lames à l’anglaise, etc. Son atout est la chaleur est la beauté naturelle. Il faut cependant l’huiler ou le vernir et en prendre soin régulièrement.

Les carreaux de ciment

Fabriqués à partir de ciment et de pigments, les carreaux ciment sont ensuite séchés à l’air libre et au soleil. Leur fabrication artisanale permet une grande diversité de motifs et de couleurs, rappelant les sols anciens des maisons bourgeoises. C’est un matériau résistant de par sa composition et son épaisseur (20 mm) et très séduisant si vous souhaitez un style vintage, bohème, voire Art-déco. Cependant c’est un matériau poreux qu’ils faudra venir protéger régulièrement avec un bouche-pore (prévoir un bouche-pore à base d’huile de lin naturel). Il est donc fortement déconseillé de l’utiliser dans les pièces d’eau. Bien entretenu, c’est un matériau qui vous ravira sur le long terme.

Le béton d’argile

Fabriqué à base d’argile naturelle et de sable, le béton d’argile est une solution pour réaliser une chappe brute écologique et saine. D’une épaisseur de 8 à 12 cm, vous pouvez le laisser en finition brute en le protégeant simplement par une huile dure végétale. Vous obtiendrez avec ce type de sol une finition type dalle de béton, idéale pour les intérieurs industriels ou minimalistes ; mais cette fois sans COV ! Ce matériau naturel permet également de réguler l’hygrométrie et d’assainir l’intérieur en augmentant le confort. Sa surface lisse permet de réaliser de grands espaces d’un seul tenant : possibilité de faire 40m2 entre les joints de fractionnement. L’entretien sa fait sans encombre avec des produits naturels et l’aspirateur, sans rayures.

Cet article vous a inspiré ?

Partagez-le autour de vous et rejoignez la discussion dédiée sur notre compte Instagram. A tout de suite !