Bons plans écologiques,  Choisir sa déco,  styles de déco

Adopter les codes de la Slow Déco

La Slow Déco, concept dérivé du Slow Life, permet de remettre du sens au cœur de son intérieur. C’est un mouvement double : il invite à se préoccuper de son impact écologique avant de réaliser des achats ou des travaux ; mais également à créer un intérieur reposant, empreint de sérénité. Véritable hymne aux matières naturelles, à la récup’ et au DIY, la slow déco a permis de rendre la décoration écologique à la mode. Découvrons ensemble comment créer cette ambiance chez soi.

Une décoration naturelle et vintage

Ce style se caractérise par son minimalisme, l’emploi de matières naturelles brutes et l’usage de mobilier chiné. En effet, ces codes décoratifs permettent d’être en phase avec une démarche écologique pour son intérieur :

Tout d’abord, le mobilier de récupération permet de limiter l’extraction des ressources et l’amoncellement des déchets. Ensuite, les matières naturelles non transformées permettent d’avoir un intérieur sain, ne contenant pas de COV. Enfin, le style minimaliste permet de n’acheter que ce qui est nécessaire ou qui fait vraiment plaisir, c’est un bon moyen de lutter contre la sur-consommation.

Les matières naturelles à utiliser

Je vous parle de matières naturelles brutes : mais quelles sont-elles et comment les utiliser ?

Pour commencer vous pouvez utiliser des peintures végétales ou minérales. L’ambiance Slow Déco met en scène énormément de peintures à la chaux teintées avec des pigments naturels. Les tonalités sont plutôt douces : craie, perle, beige rosé, terra-cota, camel.

Pour les sols, on retrouve des planchers de chêne vieilli ou de pin brut ; mais également des sols en pierre naturelle, marbre, granit, terrazzo ; ou en terre cuite.

Concernant le mobilier, on retrouve sans surprise une dominante de bois brut, mais également du mobilier maçonné et enduit à la chaux. Le mobilier en métal de récupération fait également quelques apparitions. Mais le plus amusant est d’assister au grand retour du mobilier en rotin, en bambou, en osier et en paille !

Côté art de la table, c’est sans discussion possible le triomphe de la céramique, le plus souvent artisanale, qui vient agrémenter de belles tables raffinées, poétiques voire légèrement désuètes. On retrouve également beaucoup de verre, ouvragé, coloré, telles les dames Jeanne et les soliflores agrémentés de fleurs séchées. Les ustensiles et planches en bois ainsi que les corbeilles et panières s’invitent dans les cuisines.

Pour le linge de maison, les cotons naturels, la laine, le lin lavé ainsi que le chanvre habillent les fenêtres, le lits, les canapés. Leurs fibres résistantes et leur côté flou ravira ceux et celles qui n’ont pas le temps de repasser ! Le chanvre, moins connu que le lin, est également une fibre extraordinaire : nécessitant peu d’eau et poussant en France, elle est de plus naturellement antibactérienne.

En conclusion

J’aime beaucoup ce style, guidé par les matières plutôt que les modes. Ses couleurs discrètes et poétiques m’apaisent et m’invitent à la rêverie. Le fait de ne pas avoir beaucoup de mobilier, ni d’objet, et de savoir que chaque pièce à été choisie, chérie ; qu’il y a une histoire derrière chaque accessoire ; me rapproche de l’idée que je me fait d’une décoration réussie. De plus, la réelle démarche écologique couplée à une esthétique raffinée me pousse à confirmer le sentiment que la déco écolo peut être belle et fonctionnelle. Enfin, je trouve extrêmement vertueux de ré-employer du mobilier afin d’éviter les déchets et d’épargner son porte-monnaie. Et vous, qu’en pensez-vous ? Aimez-vous ce genre d’ambiance ? Partagez vos ressentis en commentaires ! A bientôt,

Mathilde

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.